Tragédie dans le golfe d’Aden/ Tragedy in the Aden Gulf

Le Yémen est devenu une destination de choix pour les milliers de Somaliens (27 000 en 2006 seulement!) qui tentent de trouver une vie meilleure en traversant le golfe d’Aden pour rejoindre le Yémen. Routes des migrants africains vers l'Europe

Comme pour le trafic entre le Sénégal et les Canaries, le Maroc et l’Espagne ou la Libye et l’Italie, la corne de l’Afrique a aussi son réseau de trafiquants d’êtres humains faisant traverser Éthiopiens et Somaliens à partir du Puntland. C’est ce que nous présente cet article du Guardian (en anglais). Il nous indique que des migrants ont été délibérément jetés dans des eaux infestées de requins. Pourquoi? Un groupe de bateaux, pilotés par des trafiquants et transportant leur “cargaison humaine”, a vu l’un d’entre eux chavirer. Les autres bateaux se sont dépêchés pour sauver les trafiquants tombés à l’eau, laissant les migrants à leur triste sort. De plus, les autres bateaux, pour faire de la place aux trafiquants rescapés, ont poussés à l’eau les migrants qu’ils transportaient. Résultat: 107 morts.

Yemen has become a destination for thousands of Somalis (27 000 in 2006 only!) who tried to cross the Aden Gulf in order to find a better life on the other side. Like the trafficking networks between Senegal and the Canary islands, Morocco and Spain or Libya and Italy, the Horn of Africa has it’s own network. Somalis and Ethiopians go to Puntland and try the crossing. The London Guardian tells us that story. It is about migrants who were deliberately thrown into sharks infested waters. Why? A few boats, lead by smugglers carrying their “human cargo”, saw one of them capsizing. The other boats rushed to rescue the smugglers who fell in the sea but left the migrants to their fatal fate. Also, the smugglers from the other boats, in order to make room for their rescued collegues, had to make room and threw their own migrants into the waters of the gulf. The result: 107 deaths.

Advertisements