Une autre élection africaine: le Mali garde Touré/ Another african election: Mali keeps Touré

L’Afrique, le continent des dictatures? En quelques mois nous venons de vivre au moins 4 élections lorsqu’on ne compte que celle du Mali, de Mauritanie, du Nigéria et du Sénégal…

36% de participation pour élire Touré à Amadou Toumani Touré avec 68% voilà en résumer les résultas de l’élection du Mali. Mais 36%… les analystes le disent, les faibles taux de participation indiquent par contre un essoufflement de la démocratie. Espérons que ce n’est que passager.

AFP (dans Courrier International):

Le président sortant du Mali Amadou Toumani Touré a remporté l’élection présidentielle du 29 avril avec 68,31% des voix, selon des résultats complets publiés jeudi par le ministère de l’Administration territoriale, chargé de la centralisation des résultats.

Le président sortant recueille 68,31% des suffrages exprimés et son principalTouré adversaire et président de l’Assemblée nationale Ibrahim Boubacar Kéita (link in english) arrive loin derrière avec 18,59% des voix, selon ces résultats lus devant la presse par Boubacar Sow, directeur national de l’administration du territoire.

Le taux de participation a été de 36,17%, a-t-il encore indiqué, précisant qu’il s’agissait de résultats “définitifs (complets) et provisoires”.

La Cour constitutionnelle aura pour charge de proclamer les résultats officiels de l’élection, après avoir statué sur d’éventuelles plaintes introduites auprès d’elle par des candidats.

Le camp présidentiel revendiquait la victoire du président sortant dès le lendemain du scrutin, mais l’opposition avait dénoncé des fraudes dans la foulée.

La principale coalition de l’opposition, le Front pour la démocratie et la République (FDR) a annoncé mardi son intention de déposer un recours en annulation devant la Cour constitutionnelle.

“Les conditions dans lesquelles les élections se sont déroulées rendent caduques les résultats. Nous allons saisir la Cour constitutionnelle pour obtenir l’annulation et la reprise de cette élection”, avait annoncé mardi Soumeylou Boubèye Maïga, un des candidats du FDR à la présidentielle.

“Nous userons de toute action politique et juridique que la loi nous autorise”, a ajouté M. Maïga.

Le FDR doit notamment tenir jeudi un “grand meeting” dans un stade de Bamako.

Africa, the continent of dictatorships? Within a few months we’ve seen at least four elections (Mali, Mauritania, Nigeria, Senegal).

In Mali, Amadou Toumani Touré won with 68% of the votes but with only 36% of participation. 36%… This is a low score and analysts could say it represents a democracy that’s getting tired. Let’s hope the fatigue won’t last long.

Advertisements