Hirak : mouvement de contestations contre l’ordre néolibéral et autoritaire au Maroc

Depuis le mois d’octobre dernier à la suite de la mort d’un jeune pêcheur, Mouhcine Fikri, une série de manifestations populaires ont eu lieu dans la région du Rif, pour s’étendre à tout le pays en quelques mois. Ces manifestations  naissent dans un contexte socio-économique difficile pour les marocain(ne)s qui subissent de plein fouet l’agenda néolibéral, la corruption et la répression du pouvoir royal.

Pour en parler avec nous en entrevue, Soraya El Kahlaoui, sociologue et documentariste  engagée, elle nous livre son analyse de la situation en abordant les dynamiques propres au mouvement, la réalité de la répression mais aussi le sillage dans lequel s’inscrivent ces revendications à l’échelle nationale et région.